fbpx

Identifier des pieds pédiatriques sains – Lignes directrices pour les cliniciens

Les changements de position du pied modifient la position des jambes et des hanches, l'inclinaison du bassin, l'alignement de la colonne vertébrale et l'orientation du poids du corps sur les segments du pied.

Par Beverly Cusick, pht, MS, COF

Le pied est notre interface entre le corps et le sol, et est doté de récepteurs sensoriels qui transmettent les informations nécessaires à l’acquisition et au maintien du contrôle postural. Le pied ne fonctionne pas de manière isolée, mais est plutôt un système complexe, anatomiquement lié dans une chaîne biomécanique qui relie le pied au torse, et supportant généralement le poids du corps entier en mouvement ~5 000 fois par jour, soit près de 2 millions de fois par an, par pied, pendant 70 ans. Les changements de position du pied modifient la position des jambes et des hanches, l’inclinaison du bassin, l’alignement de la colonne vertébrale et l’orientation du poids du corps sur les segments du pied.

Il semble y avoir un manque dans la formation des médecins à qui les parents amènent leurs enfants présentant une pronation excessive du pied. La « ligne de parti » semble être « Ne vous inquiétez pas. Ça partira avec la croissance. » Sans une formation adéquate en matière de développement du pied et de la cheville, de biomécanique et de pathomécanique qui fournirait des critères spécifiques liés à l’âge pour porter ce jugement, les enfants dont les pieds ne s’amélioreront pas avec le temps sont retournés chez eux, et ils mettront en charge leurs pieds en pronation 2 millions de fois par pied par an dans un alignement pathomécanique qui relie la jambe au torse.

Des chercheurs ont contesté l’idée qu’une pronation excessive des pieds se corrige spontanément avec la croissance. L’incidence du pied plat flexible, allant de légère à sévère, a été signalée comme étant de 16% d’une population de 97 279 recrues militaires israéliennes (par opposition à, disons, des secrétaires ou des éditeurs de livres).(2) En raison de la relation entre l’alignement fonctionnel du pied et celui des articulations des membres inférieurs, les problèmes de douleur antérieure du genou, de douleur lombaire et de douleur au pied se produisent couramment en présence d’une pronation chronique du pied d’un degré modéré à sévère. (2) Dans une autre étude d’un an menée aux États-Unis, il a été constaté que les troubles musculosquelettiques représentaient 67 % des retraits médicaux de l’armée de l’air, le syndrome fémoro-patellaire, le pes planus (pied plat flexible) et les lombalgies étant les plus fréquents (3).

L’enfant « asymptomatique » présentant une pronation excessive peut être performant dans les sports, mais peut devenir symptomatique à l’âge adulte. En 2010, une analyse de l’enquête nationale de santé (supplément podologique) de 1990 a été entreprise pour déterminer les associations de divers facteurs démographiques et d’autres pathologies du pied et de la cheville avec déformation du pied plat auto-déclarée. L’étude a révélé « des associations significatives entre le pied plat et… l’oignon, l’orteil en marteau, les callosités, l’arthrite et la mauvaise santé. Le traitement et la prévention du pied plat peuvent avoir un effet sur l’état de santé général d’un individu et sur l’apparition d’autres pathologies du pied et de la cheville».(4 p 363) Au Danemark, un sondage postal transversal mené auprès d’un échantillon aléatoire d’habitants adultes âgés de 18 à 80 ans a donné 1672 réponses. La prévalence de la douleur au pied était de 30,4 %, 55,9 % des personnes interrogées ayant déclaré avoir souffert d’une douleur au pied, à la jambe ou au dos pendant plus d’un jour au cours du mois précédent. 16,2 % ont ressenti une douleur au pied pendant plus d’un mois et 11,9 % ont ressenti une douleur pendant plus d’un an. La prévalence du pied plat ou du pied creux auto-déclarée était de 17,9 %. Il y avait une association significative entre la douleur au pied et la douleur ailleurs dans la jambe et dans le bas du dos. La déformation du pied auto-déclarée est associée de manière significative à la douleur au pied. Guler et al (2009) ont constaté que sur 115 femmes souffrant d’arthrose du genou, 59 présentaient un pes planus bilatéral, un hallux valgus (>21°) ou les deux. Les auteurs ont conclu que la douleur au pied est très répandue et associée à la déformation du pied et à la douleur aux jambes et au bas du dos, et ont suggéré de porter une plus grande attention à la douleur au pied et à la déformation du pied au moment où les plaintes cliniques de douleur aux jambes et au bas du dos sont traitées.

Le développement des pieds et de leur fonction est étroitement lié à l’état des ligaments, aux capacités de mouvement et aux habitudes de répartition du poids sur les pieds – que le poids du corps soit réparti sur l’ensemble du pied ou qu’il soit surtout localisé sur l’avant-pied médial. Nous avons tous besoin de rester debout, de sorte que nos muscles s’activent du côté opposé à un déplacement de poids – toute la journée si nécessaire.

À moins que le problème ne soit si grave qu’une chirurgie orthopédique soit nécessaire, je conseille aux parents inquiets de consulter un podiatre pédiatrique ou un physiothérapeute pédiatrique expérimenté pour évaluer l’alignement et la fonction du pied dans le contexte de l’alignement et du contrôle postural et de la motricité globale. La plupart des physiothérapeutes pédiatriques expérimentés orienteront les parents vers un médecin si cela est justifié.

Les listes suivantes regroupent certaines des caractéristiques qui permettent d’identifier des pieds sains en pleine croissance.

Âge : 1 an en position debout :

  • Le poids du corps est supporté par l’ensemble du pied – les orteils fléchissent selon les besoins pour maintenir l’équilibre.
  • Les axes des genoux sont alignés en rotation un peu plus latérale que les hanches et les pieds.
  • Les genoux sont un peu plus écartés que les pieds.
  • La partie latérale du pied est mise en charge – en contact total avec le sol.
  • La forme du pied est rectangulaire – les bords médiaux et latéraux sont droits.
  • Les orteils sont droits et alignés parallèlement aux métatarses.
  • L’angle de placement du pied est de ~+10° (les orteils vers l’extérieur).

Âge : 2 à 3 ans :

  • Le poids du corps est porté sur l’ensemble du pied, avec flexion occasionnelle des orteils utilisée pour l’équilibre.
  • La colonne latérale de chaque pied est mise en charge – en contact total avec le sol.
  • Les empreintes de pieds humides montrent que l’arche médiale longitudinale se forme. Le poids se soulève de la zone de l’arche médiale chez les filles plus tôt que chez les garçons.
  • La forme du pied est rectangulaire à 2 ans, et s’élargit à l’avant du pied à 3 ans.
  • Les bords médiaux et latéraux sont droits.
  • Les talons, vus de derrière, sont légèrement plus inclinés à cette étape car les jambes sont passées de varum (un peu arquées) à valgum (un peu en biais) avant que les muscles et les ligaments du pied n’aient fini de se développer. Valmassy (6) a proposé une ligne directrice pour l’angle optimal de position calcanéenne détendue (7 moins l’âge de l’enfant), c’est-à-dire que les talons peuvent être inclinés de 4 à 5 à ces âges. Le principal critère est que le poids du corps soit supporté sur tout le pied avec des déplacements fréquents vers le talon et les surfaces latérales, plutôt que principalement sur l’avant-pied intérieur.
  • Les orteils sont parallèles entre eux et avec les métatarses.
  • Lors de la marche, la base d’appui est étroite, avec des angles de placement et de progression du pied à ~+6°.

Âge : 4 ans :

    • Le poids du corps en position debout est porté sur les talons > les têtes métatarsiennes par un rapport approchant 2:1,7.
    • L’arche médiale longitudinale augmente en hauteur.
    • La forme du pied est plus triangulaire que rectangulaire.
    • Les bords médiaux et latéraux des pieds sont droits, les orteils étant parallèles entre eux et aux métatarses.
    • L’inclinaison du talon se réduit (~3° est à peine détectable sans outils de mesure et technique précise).

Inscrivez-vous à notre infolettre

Du contenu en fonction de vos intérêts vous sera proposé!

© 2021 Bia Formations Inc. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Du contenu en fonction de vos intérêts vous sera proposé!